Et placé les montagnes comme des piquets

Dr `Abd Allah Ibn ‘Abd Al-‘Azîz Al-Moslih
Traduit en : العربية English

Allah exalté soit-Il dit :

« Et placé les montagnes comme des piquets » (Coran 78/7)

La signification scientifique: 


 L'on ignorait tout jadis des montagnes excepté le fait qu'elles sont des blocs rocheux s’élevant à haute altitude au-dessus de la surface de la terre. Cette définition resta de mise jusqu'à ce que Pierre Bouguer signale en 1735 que les forces gravitationnelles enregistrées pour la chaîne montagneuse des Andes étaient de beaucoup inférieures à ce à quoi l'on aurait pu s'attendre concernant une masse montagneuse aussi immense. Raison pour laquelle Pierre Bouguer affirma la forte probabilité de l'existence d'un bloc plus important enfoui, qui permettrait d’expliquer l’anomalie constatée dans l’attraction gravitationnelle. Et au milieu du dix-neuvième siècle, George Everest signala quant à lui une anomalie dans les résultats de mesure de l’attraction gravitationnelle des montagnes de l'Himalaya, et ce, entre deux endroits différents. Ne pouvant pas expliquer ce phénomène, Everest lui donna comme nom "L'énigme de l'Inde". En 1865, George Airy déclara que toutes les chaînes de montagnes sur terre étaient des masses flottantes sur une mer de matières en fusion à la base de l'écorce terrestre. Il ajouta ensuite que ces matières en fusion étaient plus denses que la matière de la montagne, ce qui impliquait nécessairement que les montagnes s'enfonçaient dans ces matières en fusion et à très forte densité, et ce, afin de préserver leur stabilité. De même, la géologie découvrit que l'écorce terrestre était constituée de plaques lithosphériques et que ces immenses montagnes flottaient sur une mer de roches molles de forte densité. Elle découvrit aussi que les montagnes avaient des racines qui les aidaient à flotter et à stabiliser ces plaques afin qu'elles ne subissent aucun déséquilibre. Le géologue Van Anglin dit à la page 27 de son ouvrage « Géomorphologie », publié en 1948 : « L'on comprend maintenant qu'il est indispensable que chaque montagne sur terre ait une racine sous terre ».

Quant à la fonction de la montagne dans la stabilisation de l'écorce terrestre, elle fut confirmée par le principe de « L'équilibre hydrostatique de la terre » comme cela fut indiqué par le géologue américain Dutton en 1889 qui affirma que la partie souterraine des massifs montagneux était proportionnelle à leur hauteur. La réalité des plaques lithosphériques qui fut confirmée en 1969 montre que les montagnes maintiennent l'équilibre de chacune de ces plaques.



L’aspect Miraculeux du Coran dans ce domaine :


Alors que l'homme continua à ignorer la raison d’être des montagnes et ce jusqu'au milieu du dix-neuvième siècle, le Saint Coran affirma dans les versets ci-dessus que les montagnes étaient des piquets du point de vue de leur forme et de leur fonction. Et la pertinence de cette comparaison coranique subtile a été démontrée récemment, étant donné que le piquet est formé d'une part, d'une partie saillante au-dessus de la surface de la terre, et d'autre part d'une partie enfoncée dans l'écorce terrestre et qui a pour fonction de stabiliser ce qui lui est attaché. De même, les montagnes ont une partie saillante au-dessus de l'écorce terrestre et une autre partie enfoncée dans la terre et proportionnelle à leur hauteur. Ainsi, leur fonction est la stabilisation des plaques lithosphériques qu'elles mettent ainsi à l’abri de tout déséquilibre susceptible d'être occasionné par la couche en fusion qui se trouve en dessous. Tout cela prouve que cette parole est la parole d'Allah exalté soit-Il Qui a créé les montagnes et l’univers tout entier. Allah exalté soit-Il dit : « Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu’elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez » (Coran 16/15)

Previous article Next article

Related Articles with Et placé les montagnes comme des piquets